Les très beaux rendements offerts par Corum, la plus européenne des SCPI

Corum Origin - image

Corum Origin a dégagé de très beaux rendements au cours de ces trois dernières années. Inutile de rappeler que cette SCPI gérée par Corum AM a enregistré un TDVM de 6.25 % en 2019. Une chose est sûre, il s’agit de la plus européenne des SCPI. Si Corum Origin figure aujourd’hui parmi les meilleures SCPI du marché, c’est surtout grâce à sa stratégie d’investissement infaillible. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la SCPI Corum Origin.

Présentation de la SCPI Corum Origin

Corum Origin a été lancée en 2012 par la société de gestion Corum Asset Management. Il s’agit bien entendu d’une SCPI de rendement diversifiée investie majoritairement à l’étranger (dans la zone euro). Effectivement, environ 92 % de son patrimoine immobilier se trouve en dehors des frontières hexagonales. Le reste des actifs constituant le patrimoine immobilier de Corum Origin est situé entre la région parisienne et la province. La majorité des immeubles détenus par cette SCPI sont des bureaux (environ 41 %). Mais elle investit également dans d’autres types d’actifs tels que des murs de commerces, des locaux d’activités, des entrepôts ou encore des résidences hôtelières.

Il convient d’ajouter que les premières acquisitions immobilières de Corum Origin ont été réalisées en France. Au fil des années, la mise en œuvre de sa stratégie d’investissement s’est poursuivie. Elle consiste à diversifier son patrimoine immobilier autant sur le plan géographique que sur le plan sectoriel. On peut dire que celle-ci a déjà porté ses fruits. Corum Origin a en effet déjà investi dans 13 pays européens en 2019. Le nombre d’actifs composant le patrimoine de Corum Origin était de 126 immeubles. Elle a assuré la gestion d’une surface totale de 992 538 m² en 2018 (prix moyen par immeuble : environ 13, 14 millions d’euros).

Le taux de rendement sur valeur de marché de Corum Origin est resté supérieur à 6 % depuis 2015

La SCPI (à capital variable) Corum Origin s’est fixé l’objectif d’atteindre un TDVM supérieur à 6 %. Bien entendu, la mission a été accomplie avec succès. En 2015, elle a enregistré un taux de distribution annuel de 6,3 %, puis 6,46 % en 2016. Son TDVM est ensuite descendu à 6,45 % en 2017 avant de remonter à 7,28 % il est ensuite redescendu à 6,25 % en 2019. Elle a donc réussi à garder un taux de rendement supérieur à 6 % au cours de ces quatre dernières années. Son TDVM dessine une courbe plus ou moins convexe bombée vers le haut. Il est fort probable que Corum Origin parvienne à maintenir un TDVM supérieur à 6 % avant la fin de l’année 2020 même durant cette crise sanitaire.

Il est rare de trouver une SCPI capable de dégager un taux de distribution supérieur à 7 % sur le marché. Et pourtant, il y en a quelques-unes. Corum Origin et sa petite sœur Corum XL en font partie. Elles ont en effet enregistré des taux de distribution respectifs de 7,28 % , 7,91 % en 2018 et 6,26% en 2019. Plus précisément, Corum Origin a distribué un dividende de 67,53 euros/part l’année dernière. Ses actionnaires ont donc perçu un dividende net de 67,53 euros/part en 2019. L’impôt prélevé à la source des parts de Corum Origin est estimé à près de 11 euros. De son côté, Corum XL a versé un dividende de 11,83 euros/part à ses associés en 2018.

Quid du Taux d’Occupation Financier de Corum Origin ?

Quid du Taux d’Occupation Financier de Corum Origin  - image

Comme on le sait déjà, le TOF est l’un des indicateurs clés de la performance d’une SCPI de rendement. Il correspond au rapport entre les loyers réels payés et la somme facturée au cas où la totalité du patrimoine immobilier était occupée ou louée au cours d’une période donnée. En ce qui concerne le TOF de Corum Origin, le chiffre se rapproche de plus en plus de 100 %. Plus concrètement, cette SCPI diversifiée gérée par Corum AM a atteint un TOF de 98,9 % au 31 décembre 2019. Le taux d’occupation financier de Corum Origin était à 99,5 % en 2018, à 99,6 % en fin 2017, contre 99,4 % en 2016.

Comme déjà mentionné, le patrimoine immobilier de Corum Origin était constitué de 126 immeubles en 2019. La majorité d’entre eux sont situés dans la zone euro (Paris, Allemagne, Belgique, Luxembourg, Irlande, Espagne, Portugal, Italie et Finlande). Corum Origin est donc l’une des meilleures SCPI européennes du marché. Effectivement, elle a enregistré une capitalisation supérieure à 1,87 milliard d’euros en 2019. Elle a d’ailleurs réussi à collecter plus de 360 millions d’euros l’année dernière. Pas moins de 30 180 investisseurs ont souscrit des parts de Corum Origin en 2019. À noter que le nombre de parts émises par cette SCPI était d’environ 1 713 342 en 2019.

Où peut-on souscrire des parts de la SCPI Corum Origin ?

Pour rappel, il existe plusieurs façons de souscrire des parts de SCPI (au comptant, à crédit, en démembrement, via un contrat d’assurance-vie). Il est bien entendu possible d’acheter des parts de la SCPI Corum Origin à crédit. Le plus difficile sera de trouver une banque proposant cette option à ses clients. Il est d’ailleurs faisable de faciliter le processus de souscription en se rendant sur internet. Il suffit de visiter un site dédié à cet effet et le tour est joué. L’intéressé devra bien sûr remplir un formulaire en ligne avant de souscrire des parts de la SCPI Corum Origin. Il ne reste plus qu’à indiquer le nombre de parts qu’on souhaite acquérir avant de confirmer la souscription. Le processus de souscription est à la fois rapide et sécurisé.

Il convient de préciser que le souscripteur doit régler des frais de gestion au moment de la souscription. Malgré cela, le ticket d’entrée d’une SCPI est toujours abordable. Bien entendu, celui de Corum Origin est plus élevé par rapport à ceux des autres SCPI du marché. Le prix de souscription d’une part de cette SCPI diversifiée est actuellement fixé à 1 090euros. Il est tout à fait envisageable d’acheter plusieurs parts en même temps. Dans ce cas, l’associé pourra générer beaucoup plus de profits grâce à son placement. Au 2e trimestre 2019, elle a réussi à distribuer un dividende net de 13,61 euros/part (2,92 euros d’impôt étranger prélevé sur les loyers perçus).